Résultats No Surrender 2023 – Direction Rebellion pour Steve Maclin

Résultats No Surrender 2023 – Direction Rebellion pour Steve Maclin

Résultats No Surrender 2023

Voici les résultats No Surrender 2023 ! Retour à Las Vegas pour la compagnie de Anthem et Sports. Un événement Impact Plus qui fait le travail malgré qu’il n’y ait aucune surprise. Dès aujourd’hui, la route pour Rebellion commence, avant, il y aura une étape pour l’événement Sacrifice en mars.



Countdown to No Surrender

Deonna Purrazzo affrontait Gisele Shaw, les deux ne peuvent plus se piffer et No Surrender était le parfait endroit pour régler des comptes. Match décevant, The Virtuosa n’a pas pris pour cible le bras de son adversaire ni montrer ses capacités techniques. On était sûr du basique et l’insuffisance, on aurait cru qu’elles étaient à l’entrainement. Jai Vidal distrait l’arbitre, ce qui permet à Savannah Evans de faire une arrivée surprise et de porter un Full Nelson Slam à l’ancienne championne Knockouts. Gisele Shaw enchaine avec son Denouement pour la victoire.

Match qu’on peut zapper, la chose intéressante est l’alliance Evans et Shaw. Cela pourrait permettre à Purrazzo de faire équipe avec Steelz pour son retour. Les deux sont du New Jersey et ont eu le même entraineur : Damian Adams. **1/2

L’autre match va monter en qualité et pas qu’un peu ! Mike Bailey et Jonathan Gresham en face à face. Beaucoup d’intensité et d’agressivité dans les échanges, chacun dans leur style. Tout est appréciable et on ne quitte pas les yeux de notre écran. Leur alchimie n’est absolument à pas mettre en doute. Le Springboard Moonsault de Speedball vers l’extérieur du ring est somptueux. Néanmoins, c’est le catcheur de Atlanta qui aura le dernier mot. Il contre l’Ultima Weapon de son adversaire en roll-up. ****


No Surrender 2023 était à Las Vegas
Lou D'Angeli Sam’s Town Las Vegas

Résultats No Surrender 2023

Santino Marella, directeur de l’autorité, souhaite la bienvenue au public de Las Vegas !

Lire aussi :  Gail Kim révèle le retour de Christy Hemme

Kazarian se confrontait à Kon pour l’ouverture du spectacle. Le géant était accompagné de Deaner, Angels et Callihan. Le match est correct, l’écriture également. Kon fait parler sa puissance tandis que Kaz montre toute sa palette de mouvement. Il ira même de son Slingshot Cutter. Callihan devait passer une étape pour intégrer le clan The Design. Il devait aider Kon en donnant un coup de chaise à son adversaire. Il se trompe de cible et frappe son futur acolyte. Accident ou non ? Nous le serons bientôt et cela donne de l’intérêt. ***

Brian Myers dit qu’il espère voir Moose battre Joe Hendry. Il considère que le champion des médias numériques est le responsable du départ de Matt Cardona.

Tout le monde garde sa ceinture

Belle bagarre entre Death Dollz et The HEX. Peut-être le seul match où on pouvait s’attendre à du suspense et voir de nouvelles championnes. Jessicka porte son Sick Driver pour la victoire. **3/4

Joe Hendry défend son titre contre Moose dans un match Dot Combat. C’est-à-dire un match sans disqualifications où les accessoires high tech et geek feront office d’armes. Match misant sur la comédie, bien que l’on esquisse un sourire, cela ne pourrait pas plaire à tout le monde. On retiendra que le Go To Hell de Moose et son Uranaga qui fera passer le champion à travers la table. Des moments hilarants avec une Dreamcast, une voiture téléguidée ou encore des lunettes VR où Moose se retrouve en boite de nuit avec des femmes en train de danser.

Néanmoins, cela ne suffira pas et ce sera un match que l’on pourrait voir en preshow ou en weekly. On félicite toutefois la créativité dans ce domaine. Joe Hendry l’emporte d’un rollup où il tient l’élastique du bas de Moose (une fin étrange). Leur match à Hard To Kill était bien meilleur. **3/4

Mickie James annonce qu’elle gagnera ce soir !

Lire aussi :  Résultats Impact Wrestling - Une nouvelle page de l'histoire se tourne

Bully Ray est fantastique en heel et le montre encore dans ce Busted Open Live. Néanmoins, est-ce que l’on a envie de voir cette émission radio en PPV ? Non, c’est long et on tourne en rond dans cette histoire. Bully Ray s’excuse et semble désemparé de ce qu’il a fait, une énième arnaque puisqu’il lui jettera du café au visage et agressera son ancien ami.

Steve Maclin veut Rich Swann l’emporte, car il a déjà gagné contre lui.

Direction Rebellion

Match à quatre où le gagnant ressort avec l’opportunité de remporter le titre mondial à Rebellion. Match solide où PCO multiplie les spots aériens pour notre plaisir. Il est l’attraction de ce match, mais joie de courte durée, car Eddie Edwards vient l’attaquer à coup de pelle. Heath place son Wake Up Call à Myers et Maclin, en opportuniste, arrivé pour effectuer son KIA sur Heath. La victoire lui revient, ce qui lui donne un rendez-vous pour Rebellion. Aucun suspense dans ce match ce qui empiète la qualité… ***

Après le match, le champion X-Division, Trey Miguel viendra se plaindre de son non-booking au show. Il vient provoquer PCO encore aux abords du ring. Mauvais moment pour Miguel puisqu’il subira un chokeslam.

Les affiches tiennent leurs promesses

Les doubles champions par équipe, Motor City Machine Guns, étaient associé à Kushida. En face, le Bullet Club avec les premiers de Kenta à Impact Wrestling. Une affiche qui a tenu ses promesses avec ses nombreux spots. Des enchainements en trio agréables à voir. On aurait voulu une fin autre qu’un Backslide pin… Ace Austin fait ce mouvement sur Chris Sabin et donne la victoire aux siens. ***3/4

Mickie James affrontait Masha Slamovich et défendait sa ceinture. Match solide et correct, mais qui manque peut-être un peu de moments épiques. On apprécie les spots et le storytelling que la championne manie habilement. Ce petit côté créatif et insolite lorsque James mord la langue de son adversaire. Elle l’emporte sur une sorte de roll up un peu confuse. On est même surpris du compte de trois… Dommage. Cela entâche la qualité du match, celui contre Jordynne Grace était bien au-dessus. ***1/4

Lire aussi :  3 matchs annoncés pour Turning Point

Rich Swann a toujours montré de superbes performances lorsqu’il est placé en main event de PPV. Ce sera le cas pour No Surrender 2023 face à Josh Alexander. Les deux livrent une belle bataille et génère de l’émotion. Le challenger tente un Handspring Cutter, mais le champion le contre d’un Piledrive. Il enchaine d’un C4 Spike, il scelle la victoire et conserve son titre. ****


Résultats No Surrender 2023

Gisele Shaw bat Deonna Purrazzo
Countdown To No Surrender

Jonathan Gresham bat Mike Bailey
Countdown To No Surrender

Kazarian bat Kon

Joe Hendry (c) bat Moose
Match Dot Combat, championnat des médias numériques

Deathdollz (c) battent The HEX
Championnat par équipe Knockouts

Steve Maclin bat Brian Myers, PCO, Heath
Fatal 4- way, aspirant numéro 1

Bullet Club battent TimeMachine

Mickie James (c) bat Masha Slamovich
Championnat du monde Knockouts

Josh Alexander (c) bat Rich Swann
Championnat du monde Impact


Conclusion No Surrender 2023

Un événement Impact Plus en dessous de nos attentes. Beaucoup de platitudes sans aucun suspense ni surprise. Les affiches tiennent les promesses néanmoins trop de fin de match en roll-up. Impact Wrestling a proposé le strict minimum avec ce No Surrender 2023 et c’est dommage. Un mauvais alignement de la carte n’est pas innocent à la qualité du show. Le match des médias numériques auraient dû être inversés avec le Mike Bailey et Jonathan Gresham. Notons également que le Busten Open Live n’avait rien à faire en PPV, de plus le segment avait un air de déjà vu de la fin de l’année 2022. Ce PPV n’est pas un raté, mais il n’est pas une franche réussite ! ***


Retrouvez les photos de No Surrender 2023 en cliquant ici.

2 thoughts on “Résultats No Surrender 2023 – Direction Rebellion pour Steve Maclin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *